L'avenir est déjà là ! (Edito de REFLET Mars 2011)

Quelques mots d’abord pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux abonnés et leur présenter ce premier numéro de l’année : selon notre habitude, une réflexion de fond et un texte biblique, assortis de témoignages et de suggestions pour un échange en équipe, en constituent le cœur. La dernière page offre poèmes et prières à notre méditation, avec des informations sur la vie du mouvement, présente et « à venir » : je vous invite à être attentifs à l’invitation à nous retrouver à Lourdes pour notre rassemblement national en mai 2012.

Nous sommes bien conscients, pour les avoir vécues aussi, de l’extrême difficulté, et parfois même l’impossibilité, de faire le moindre projet, d’anticiper les mois ou les années à venir, au moment où la mort frappe notre conjoint. Cet avenir bouché, angoissant, dont les contours nous échappent, nous l’avons choisi pour thème de ce numéro de Pâques, car il nous semble faire écho au désarroi des disciples de Jésus à la Crucifixion, ou au soir d’Emmaüs. Comme eux, puissions-nous découvrir que tout n’est pas perdu, qu’une autre vie commence, et qu’une présence vient se dessiner imperceptiblement au creux de l’absence… L’avenir est comme une promesse présente dans ce que nous avons vécu avec notre conjoint aujourd’hui décédé. Il est grain d’espoir et non vain rêve.

Mais avant d’atteindre un certain apaisement, que de questions, que de craintes et d’amertume ! Vos courriers ou comptes-rendus récents en témoignent ; il s’avère en effet que ce thème a fait ou fera l’objet de rencontres dans plusieurs diocèses. Sans prétendre apporter des réponses à toutes ces interrogations, nous sommes heureux de constater que « Reflet » rejoint ainsi vos préoccupations, et de savoir que certaines équipes l’utilisent en réunion. Nous souhaitons qu’il contribue à nourrir vos échanges et votre réflexion, et à fortifier votre foi en l’avenir.

Que la lumière de Pâques accompagne chacune et chacun de vous.

Michèle Taupin.