Pâques à la lumière de nos conjoints (Edito de REFLET Mars 2015)

« La super Bonne Nouvelle, c'est celle de la Résurrection... qui est en avant de nous et qui vient à notre rencontre ! Nous sommes dépositaires d'un message unique : avoir approché la mort de si près nous fait habiter la terre autrement.
Nous sommes porteurs d'un trésor... il nous revient de le tenir entre nos mains... et de le partager... de nous encourager... Nous pourrons alors avancer plus légers ». Martine

Merci Martine pour ces lignes jaillies de ton coeur !
C’est vraiment ce passage que nous, veufs et veuves, sommes appelés à vivre : d’une terre à une autre, d’une maison à une autre, d’une famille à une autre, d’un amour à un autre... Je n’ai pas changé, mais je suis passé à « l’autrement », à une vie qui sort de ma nuit.
Le décès de notre conjoint nous a profondément touchés dans notre coeur, notre âme, notre intime. Nous restons parfois sensibles et à fleur de peau dans notre quotidien. Au delà des difficultés, ce sont ces moments sombres qui nous révèlent l’essentiel de nos vies terrestres. J'ai touché la mort de celui, de celle, que j'aime ; ma relation à lui, à elle, s'est transformée.
Ainsi je peux mieux comprendre la bonne nouvelle du matin de Pâques ; la résurrection devient encore plus proche de moi. Je suis à la fois membre de l'Eglise de la terre et dans la communion de l'Eglise du Ciel. Malgré la peine, les incompréhensions, la révolte peut-être, un chemin de paix est possible. Mon conjoint me fait goûter et me fortifie dans la confiance en ce Dieu d’amour qui nous a donné son fils pour me sauver. Par l'alliance conjugale, j’entre dans la lumière du Christ ressuscité, j’entre en confiance dans la lumière de Dieu.
Oui, c’est un vrai trésor ! Dans nos relations d'amitiés, dans nos équipes et nos groupes Espérance et Vie, encourageons-nous pour en vivre.

Heureuse Fête de Pâques, à la lumière de nos conjoints.

François-Xavier