Vivre en Fidélité (Edito de REFLET Décembre 2017)

Etre fidèle à l'être aimé(e) et à Dieu. Ce désir s'exprime souvent dans nos dialogues entre veufs, veuves. Cependant la fidélité au conjoint décédé est parfois mal comprise par certains d'entre nous et par des personnes qui ne sont pas veuves, qu'elles soient célibataires, en couple, religieux ou prêtres. En effet, si nous considérons qu'elle consiste seulement en une vie sans nouvelle relation d'affection, nous sommes loin de la fidélité à laquelle nous appelle le Christ. Il est bon, à l'approche de Noël, de relire ce que nous disait P. Georges Maurice, aumônier d'Espérance et Vie à Grenoble, il y a quelques années. "Le mystère chrétien, c'est : "Le Verbe s'est fait chair." Jean 1. C'est-à-dire que le Verbe de Dieu, le Fils de Dieu, est entré dans le réel de notre humanité. Plus je colle au réel de ma vie tel qu'il est aujourd'hui, en fidélité à ce que j'ai reçu du passé, plus je rejoins le Christ, et plus j'entre dans son dessein de salut pour toute l'humanité. Ma vie est ce qu'elle est. Le grand moyen d'être fidèle à mon époux, à mon épouse, est de prendre au sérieux ma vie telle qu'elle est aujourd'hui, de l'accepter et de l'aimer dans la foi." Les témoignages et textes de méditation de ce Reflet nous aideront à renouveler notre regard et notre manière de vivre en fidélité. Grand merci à ceux qui ont accepté de partager leur cheminement ! En cet Avent et ce Noël 2017, demandons à la Sainte Famille la grâce de la fidélité, d'aimer dans la foi notre vie telle qu'elle est aujourd'hui. Déposons cette supplication à la Crèche, pour nous-même, et les uns pour les autres. Heureux Noël, à chacune et à chacun de vous.