RASSEMBLEMENT NATIONAL DE LOURDES 2007 : célébration du pardon

Au terme des ces trois jours passés à Lourdes, à cheminer ensemble, le chemin de croix est comme le résumé d’un passage à vivre de la mort à la résurrection.
Nous voulons dès maintenant penser aux jours qui viennent où nous retournerons vers les nôtres, dans le quotidien.
Nous voulons envisager de laisser la lumière de Dieu nous traverser et éclairer nos amis…
Lumière des visages rencontrés et des gestes d’amitié, des mots entendus et qui ont pu confortés notre foi, de la douce présence de ceux qui invisiblement habitent notre vie, nos défunts….
Que cette lumière brille aux yeux de ceux que nous aimons et qui en ont besoin pour croire que Dieu les aime.
« Le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer »


1 - Reconnaissance de notre péché

Chant : Comme un père


A cause de ce deuil qui s’est abattu sur nous, plus largement, dans notre existence actuelle, reconnaissons ce qui abîme la vie que Dieu nous donne… de par nos mauvaises réactions ;
nommons la ou les personne avec lesquelles nous sommes en différends, confessons la couleur dominante de notre vie, dans ce qu’elle a de négatif…

rouge comme la colère qui, parfois, nous submerge en forme de révolte,
comme l’orgueil à vouloir tout régler par soi-même,
comme la violence et l’agressivité…
orange comme l’affolement et la peur de l’avenir,
comme l’impatience vis à vis des familiers et des amis,
comme l’angoisse d’être vulnérable, en danger …
jaune comme la dérision et les moqueries, voire le cynisme,
comme les médisances sur es autres,
comme les trahisons ou l’accusation d’être lâché….
vert comme les peurs qui nous rendent malades, fébriles,
comme le doute qui paralyse,
comme les manques de confiance….
bleu comme les traces de coups donnés, surtout les bleus à l’âme,
comme la déprime ou la complaisance pour la morosité…
indigo comme les idées sombres que nous entretenons,
comme l’attrait pour le passé, la nostalgie,
comme l’indifférence ou le dégoût…
violet comme la paresse qu’on traîne,
comme la timidité à laquelle on cède trop,
comme les remords ou le sentiment de culpabilité…


2 – Démarche de pardon

chant : Pardonne-nous encore

monition : en foule, nous venons mettre ce ¼ de feuille comme une demande de pardon, dans le crayon de notre choix, selon la couleur dominante négative de nos vies


3 – Retournement et appel à la conversion


Dieu a fait les couleurs pour la vie,
et nous les utilisions pour abîmer, grimer, salir, détruire l’harmonie et la beauté
Pardon !
Dieu a fait les couleurs de la vie,
et nous pouvons les retrouver pour faire alliance avec lui et avec les autres, paix en nous-mêmes… par un retournement et une conversion.
que le rouge soit passion, don de soi et vitalité
l’orange soit écoute et solidarité, mobilisation et conseil, joie,
le jaune soit présence chaleureuse et accueil
le vert soit espérance et tendresse,
le bleu soit soif d’infini, de profondeur et fidélité,
l’indigo soit goût de l’intériorité et apaisement
le violet soit pardon et tempérance…

// chant : si l’espérance t’a fait marcher


4 – Final

chant : Tournés vers l’avenir