Accueillir la nouveauté (Edito de REFLET Septembre 2019)

Une année scolaire a commencé, les activités ont repris en paroisse et dans les associations ; sous les arbres, un magnifique tapis multicolore dit que l'été est terminé. Mais le début de l'automne n'est pas une fin : il annonce le commencement d'un temps nouveau.
Nous avons touché la mort du plus près qu'il est possible. Le souffle de celui, celle, de qui j'étais le plus proche, s'est arrêté. Une partie de nous-même s'est éteinte aussi. La famille est amputée. Tout est terne et manque de saveur.
Pourtant la vie est là, présente en chacun, chacune de nous.
Certes, cette vie-là, nous la refusons quand le regard est tourné vers le passé et envahi de larmes. Puis-je vivre alors qu'il, elle n'est plus à mes côtés pour partager la nouvelle d'un heureux événement, découvrir l'insolite, porter ensemble les soucis des enfants, des parents ou de la santé, concevoir des projets ou contempler un paysage inconnu ? La référence, c'est le "nous" ; et chacun peut être tenté de faire comme si elle, il, était là, ou bien de s'enfermer dans l'absence avec regret, ou encore de culpabiliser d'être là, seul.
Ainsi l'automne nous invite à la confiance et à l'espérance. Quelque chose de beau et de bon est possible : de neuf pour aujourd'hui et pour demain, un autrement sur mon chemin de vie. Celui, celle que j'aime est entré dans la Vie, et pour moi le temps est à continuer ici et maintenant.
Sans doute ai-je à écouter mon coeur pour être au plus juste avec moi-même… Peut-être est-ce le moment de faire des choix adaptés à ma situation actuelle, pour mon logement, mes activités, mes relations, etc. Des propositions me sont adressées ; vais-je accepter ce qui permettra des découvertes, de créer des relations, de développer de nouvelles compétences, et même des instants de bonheur ?
C'est le moment de dynamiser nos groupes ESPÉRANCE ET VIE. Le mouvement évolue aussi. Nous nous réjouissons de la nomination de P. Gérard Kaiser comme aumônier national. Après le déménagement, le travail s'organise rue Montbrun. De nouvelles fiches pour les équipes de partage sont en préparation et le prochain rassemblement à Lourdes est programmé. Parlons d'ESPÉRANCE ET VIE autour de nous, de ce que ce mouvement rend possible et ce que nous y recevons de bienfaisant.
Pas à pas, avançons dans le veuvage comme sur une nouvelle route qui nous est donnée à parcourir.